Le mot de la présidente

Françoise PICABEA

Actualité

Suivez notre actualité pour vous tenir informé des activités de La Villanelle.
PROCHAINS CONCERTS :
les 17 et 18 mai 2020
Eglise Saint-Martin de Blanquefort.

Au programme : 

VIVALDI - PURCELL

Direction Ensemble Vocal La Villanelle

Qu’on l’appelle Ensemble Vocal la Villanelle, la Villanelle tout court, ou simplement la chorale, on parle toujours de la même chose : un groupe d’hommes et de femmes de tous horizons qui chantent ensemble. Ou qui essaient, en tout cas… Ce qui, parfois, ne va pas sans mal, car les choristes n’ont pas forcément une formation musicale, loin de là.

Pour ceux qui, comme moi, n’ont pas eu la chance d’apprendre la musique quand ils étaient enfants, le chant choral est le moyen le plus accessible de pratiquer une activité musicale. Ce n’est pas pour autant que c’est facile ! Et « chanter ensemble », les premières années, cela se réduit souvent à « chanter ensemble… dans les limites de son pupitre ». Alors, quand la chef de chœur arrête tout parce que les sopranes sont trop basses, que les basses ont démarré trop tard ou que les ténors chantent en sopranes, on veut bien la croire mais on n’a rien entendu. Et si c’est parce que les alti, dont moi, ont tendance à accélérer, on ne s’en est pas aperçu davantage, vu qu’on a toutes accéléré, dans un bel ensemble.

Mais bon… avec un peu de temps, de pratique et de persévérance, on finit par sortir de son petit périmètre sonore et entendre les autres. Là, le chant choral prend tout son sens. Le plaisir de chanter se double de celui d’écouter autre chose en même temps, d’entendre et de trouver sa place dans cette harmonie. Du coup, on va commencer à regarder la partition d’un autre œil, pas seulement pour lire les paroles. Et puis, pourquoi pas, on peut encore décider d’apprendre la musique, même si on sait que ce sera plus difficile, parce qu’on n’est plus des enfants.